UN PEU DE LECTURE PART IV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

UN PEU DE LECTURE PART IV

Message  jeuludo le Mer 22 Fév - 0:31

DOSSIER: LE POKER EN LIGNE EST-IL RIGGED (TRUQUÉ) OU PAS ? (PART 4)
LES LIMITES DE LA RIGGITUDE

DE L'IMPOSSIBILITÉ TECHNIQUE D'UNE ROOM PARFAITEMENT RIGGED

Disons le tout net : Même si une room est rigged, il apparait peu probable que l'effet soit totalement prévisible par la salle de poker.

En effet, puisqu'on a vu qu'on ne pouvait pas tricher par la distribution des cartes privées (trop voyant), il faut tricher, éventuellement, avec les tirages...

Mais le résultat du tirage dépend quand-même de ce que font les joueurs. Pour plusieurs raisons.

D'abord, par définition, puisque les cartes privées ne sont pas truquées, les salles seraient limitées en possibilités de tirages lissant le jeu.
Sur une table de poker à 10 joueurs, c'est 20 cartes qui ne peuvent pas être truquées. Le poker se jouant avec un jeu de 52 cartes, ça ne laisse que 32 cartes sortables pour donner un tirage favorisant tel ou tel joueur.

On imagine donc aisément qu'en fonction des joueurs qui se retrouvent en scène post-flop, il n'est pas toujours possible de trouver un tirage qui avantage tel joueur et pas tel autre.

De plus, les possibilités d'avantager ou de désavantager un joueur demeurent limitées par son propre comportement.
Même si une room tente d'imposer un downswing à un joueur, s'il se couche, il se couche. Que voulez-vous y faire ? Il n'est pas possible de le forcer à se mettre all-in, même si on pourrait l'y encourager.
De la même façon, si un joueur mauvais doit être avantagé, on ne peut pas forcément le faire s'il ne fait rien pour.

Si par exemple un joueur à avantager a J3o et le joueur à désavantager a KK, on aura beau avoir prévu de lui donner un tirage quinte, s'il se couche à partir du flop, il se couche à partir du flop. Même si on lui a donné 456 au flop, on a toujours besoin de lui au moins jusqu'au turn pour lui donner sa quinte. S'il couche avant, aucune salle ne pourra rien faire pour lui. Et encore donner 456 dès le flop risque déjà de faire fuir notre KK, qui risquerait de folder.

Évidemment, la question ne se pose pas si au moins un de nos deux larrons est all-in préflop, puisqu'alors le tirage ira jusqu'au bout.

A ce sujet, il faut d'ailleurs noter que même si la possibilité de riggitude reste limitée car confrontée à un fort facteur humain, a priori, mathématiquement, les joueurs les plus faciles à arnaquer seraient les joueursde type tight-agressif, dont le jeu se porte particulièrement bien à ce type d'arrangements, puisque leur jeu est souvent très agressif et va souvent au bout de sa logique, au risque d'un bad beat d'autant plus détestable qu'un tel joueur ne joue que très peu de mains.
En particulier, la Small Stack Strategy (Stratégie du Petit Tapis, ou SPT) en cash game est particulièrement adaptée à une telle hypothèse de triche, vu le nombre de fois où le joueur se retrouve all-in au plus tard au flop, voire souvent avant. Dès lors qu'un joueur est tapis et ne peut donc plus reculer, lui infliger un bad beat est d'office simplifié, car le risque qu'il se couche en sentant venir l'embrouille est nul.

Cela demeure, néanmoins, une simple constatation mathématique. Et elle ne fait que démontrer que dans l'hypothèse où truquage il y aurait, et bien que le truquage reste toujours, en tout état de cause, limité, il le serait un peu moins (limité) dans le cas présent. Un peu moins. Mais limité quand-même.

On peut aussi remarquer que sur une table de 10 joueurs, il n'y a pas forcément 1 joueur à avantager, 1 joueur à désavantager, et les autres qui sont neutres ou transparent.
Que faire lorsque, par exemple, il y a 3 joueurs à désavantager et que ce sont toujours eux qui se retrouvent à se "combattre" post-flop ?

Tous ces éléments mis bout à bout limitent fortement la possibilité d'influence d'une salle rigged. Les possibilités de "lisser" le niveau de jeu pour faire circuler l'argent et multiplier le rake sont réelles, mais ne devraient pas être surestimées : avec seulement 32 cartes utilisables et 5 cartes truquables, jusqu'à 10 joueurs au comportement en partie imprévisible, et des affrontements entre joueurs qui ne suivent pas forcément le modèle "bon contre mauvais" ou "upswing contre downswing", la marge de manœuvre n'est pas si importante et au final, la salle elle-même aura besoin de compter sur la chance pour réussir son coup.

DERNIÈRE HYPOTHÈSE : LES INSIDERS

On pourrait imaginer que, sans même tricher, des employés des salles de poker, ou plus probablement de simples bots, puissent participer aux tournois comme aux cash games. Sans même avoir besoin de profiter de leur place d'insider, tout l'argent qu'ils remporteraient seraient autant d'argent qui reviendrait aux salles de poker plutôt qu'aux joueurs. À condition de finir au minimum break even.

Or, dans une room non-rigged, un bot correctement programmé peut facilement devenir break even et même gagnant, en jouant un poker statistiquement gagnant, sur le long terme.

Dans une room rigged, il suffirait de lui donner un upswing conséquent. Et cet upswing pourrait cette fois être d'autant plus efficace qu'éventuellement, le bot pourrait savoir quel tirage est prévu et donc, jouer d'une façon qui facilite le travail visant à l'avantager.

Un tel bot pourrait également servir à sortir des joueurs en downswing dans les tournois et autres freerolls. Sans même parler de leur faire gagner des tournois, ces bots pourraient avoir pour seul rôle de sortir les joueurs qu'on ne veut pas voir gagner.

LES INSIDERS : INVISIBLE PAR EXCELLENCE

De deux choses l'une : ou les tirages sont truqués, ou ils ne le sont pas. C'est même une lapalissade.

S'ils ne sont pas truqués, alors, parler de ces insiders ne sert à rien. Vous ne devriez pas vous en préoccuper. En effet, pour vous, ils ne changent rien : le poker statistiquement gagnant restera gagnant, le poker statistiquement perdant restera perdant. Quoiqu'il arrive, tout continuera à dépendre de votre niveau de jeu. Ces insiders seront saigneront surtout les fishs, mais ceux-là auraient été saignés de toute façon. Simplement, ça en fera un peu moins pour vous.

Si les tirages sont rigged en revanche, alors ces insiders, surtout s'il s'agit de bots, peuvent éventuellement empirer la situation, en facilitant les downswing et les upswing, en fonction des besoins, faisant encore et toujours plus circuler l'argent.

Ils permettraient même éventuellement de fausser les côtes avec plus de succès, puisque leur hand history restera par définition toujours secrète.

Une telle imposture, cela dit, risquerait d'être peu discrète. En France, on peut imaginer que si le serveur communiquait des informations à des bots, ou pire, pouvait fausser les côtes en affichant au flop des cartes déjà distribuée à un bot, une arnaque aussi énorme serait repérée immédiatement même par la très médiocre ARJEL.

De plus, ces "insiders" restant parfaitement invisibles, ils demeurent pure supposition : rien ne permet d'accuser les rooms d'un tel comportement, rien ne permet d'envisager sérieusement cette hypothèse. Elle ne laisse aucun indice. Dans la plupart des cas, elle ne fausse même pas le jeu au sens statistique.

Des insiders dans une salle non-rigged pourraient aisément rapporter de l'argent à la salle, et même très facilement passer entre les mailles de l'ARJEL puisqu'il n'y a besoin d'aucune triche côté serveur: il suffit de faire jouer des employés, ou des robots sur les ordinateurs des employés.
C'est la seule hypothèse vraiment crédible, mais encore une fois, dans ce cas, vous ne devriez pas vous en préoccuper puisque cela ne fausse pas le jeu au sens statistique.
Le reste tient davantage de la théorie du complot.

L'hypothèse des bots est donc assez peu séduisante : elle manque soit de crédibilité (faute d'indices), soit d'intérêt (faute de fausser vraiment le jeu).

Nous resterons donc sur notre position affichée en début de page : la riggitude trouve vite ses limites. Et sa principale limite est : le comportement humain - donc peu prévisible - des joueurs.

CONCLUSION

En conclusion, nous avons vu qu'il était, en fait, impossible de démontrer, de quelque façon que ce soit, que la riggitude était une réalité sur les principales salles de poker en ligne.

Mis à part dans l'affaire Absolute Poker, si triche il y a, celle-ci demeure par nature impossible à démontrer de façon convaincante.

Est-ce à dire que les salles de poker sont cleans ?

Non.

C'est à dire qu'on ne peut pas affirmer qu'elles sont rigged.

Pour autant, on ne peut pas affirmer non-plus que les rooms de poker online sont clean.

De fait, il est impossible de prouver que quelque chose n'existe pas. Il n'est pas possible de prouver par A+B qu'il n'y a pas de triche. De manière générale il n'est pas possible de prouver qu'on n'est pas coupable.

C'est pour cette raison que la présomption d'innocence est une base dans toute justice civilisée. Ce n'est pas par gentillesse envers les accusés, c'est par simple justesse : il est impossible de prouver que quelque chose n'a pas lieu.

Du coup, le bénéfice du doute devrait bénéficier aux salles de poker, aussi longtemps qu'on ne peut pas démontrer, statistiques à l'appui, qu'il y a vraiment quelque chose de louche. Si toutefois sur 200 000 mains vous observez une variance significative dans la distribution des cartes privées par rapport aux statistiques attendues, vous aurez alors un début d'indice sérieux de triche. Si par exemple au bout de 200 000 mains vous avez seulement 4% de pocket-pair, vous aurez de bonnes raisons de crier à la riggitude (le taux normal étant d'environ 6%).

Sinon, vous n'avez pas de preuve, ni d'indice, et même si le doute peut exister, pour un tas de bonnes raisons (et certaines sont vraiment bonnes), , à défaut de pouvoir démontrer quoi que ce soit statistiquement, bien obligé d'avouer qu'a priori, rien ne peut être reproché à ces salles.

BÉNÉFICE DU DOUTE ET DOUTE SUR LE BÉNÉFICE

Néanmoins, il est parfaitement compréhensible qu'une personne qui s'apprête à investir son propre argent, bien à lui, attende un peu plus que "le bénéfice du doute" sur l'honnêteté de la salle à laquelle il le confie en espérant le faire fructifier.

Quand on dépense son argent, on attend que l'honnêteté supposée du marchand repose sur un peu plus que le "bénéfice du doute".

Sachez tout de même que le truquage éventuel des salles ne peut avoir qu'une importance partielle sur le jeu, ces effets sont forcément limités, et au final, ce qui comptera le plus et fera la différence, c'est bien votre niveau de jeu au poker.

Rigged ou pas rigged, chaque jour, des joueurs finissent broke, et d'autres gagnent des sommes parfois importantes, sur les salles de poker en ligne. Vous pouvez faire partie de l'une ou l'autre catégorie, et votre niveau de jeu y sera pour beaucoup.

Aussi, si vous avez un doute sérieux sur la riggitude des salles de poker en ligne, ou sur votre niveau de jeu au poker, mais que vous aimeriez tout de même jouer au poker en ligne, je n'aurais qu'un seul conseil à vous donner : ne dépensez pas d'argent que vous n'êtes pas certain de pouvoir récupérer.

Et quand je dis certain, je ne parle pas, cette fois ci, de statistiques et de probabilités. Mais d'une raison valable de savoir que l'argent sera, de toute façon, récupéré.

Cela est réellement possible et pour savoir comment, je vous enjoint à consulter notre section Le Poker sans risque.

Mais sachez déjà pour résumer que les moyens qui s'offrent à vous sont principalement les suivants :

Ne jouer que des freerolls ou l'argent issu des freerolls
Jouer avec des bankrolls gratuites sans dépôt préalable, telles que celle offerte par Poker Strategy, qui vous apprend à jouer au poker et vous offre 40€ de bankroll gratuite dès que vous êtes prêt, ou par BankrollMob, qui offre des bankrolls gratuites sans condition sur un grand nombre de salles de poker internationales (veuillez noter néanmoins que les salles accessibles aux français se font de moins en moins nombreuses, mais il en reste).
Plus de détails, d'informations et de suggestions dans notre article sur le Poker sans risque.
Au final, nous n'avons pas vraiment répondu à votre question. Mais notre objectif était surtout de vous donner un maximum d'éléments pour que vous puissiez y répondre par vous-même, en votre âme et conscience.
Chacun voit midi à sa porte, tire les conclusions qu'il veut bien tirer, et voit si cela lui convient ou pas.

Ensuite, à vous de voir et à vous de jouer.

_________________
10/117 ORNANS juin 2013
5/175  SEURRE mai 2011
avatar
jeuludo

Messages : 152
Date d'inscription : 11/10/2010
Age : 37
Localisation : Gennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum